• Facebook Clean
  • YouTube Clean
  • Twitter Clean
  • Instagram Clean
Please reload

Search By Tags
Please reload

Articles Récents

Forum des Associations 2019... un bon cru !

September 10, 2019

1/10
Please reload

A l'AFFICHE

Le Lac des Cygnes : une merveille !

February 13, 2018

 

Cette sortie fût un véritable succès auprès de l'ensemble des participants qui ont découvert pour certains, et revu pour d'autres, ce ballet magnifique. Le Saint-Pétersbourg Ballet Theatre (SPBT) ainsi que son orchestre nous ont enchanté ! Nous avons assisté à la fin "heureuse" qui n'a pas fait l'unanimité dans les rangs ... mais les plus petits étaient ravis que l'amour triomphe !

 

Petit résumé de l'oeuvre en quatre actes crée par Tchaïkovski en 1877 :

 

Au premier acte, le prince Siegfried fête son anniversaire avec quelques amis ; sa mère lui offre une arbalète avec laquelle il part à la chasse, à la poursuite d'un vol de cygnes.

 

Au deuxième acte, le prince découvre les cygnes au bord d'un lac et s'apprête à tirer quand, soudain, l'un d'entre eux se transforme en jeune fille : ce jeune cygne blanc a pour prénom Odette ; elle explique à Siegfried qu'elle et ses compagnes ne sont pas des oiseaux mais des jeunes filles victimes de l'ensorcellement du magicien Rothbart et que seul le serment d'amour éternel que lui jurerait un homme fidèle pourrait lever le maléfice qui les retient captives. Quatre petits cygnes interprètent alors leur fameux pas de quatre, qui figure au firmament des morceaux de bravoure de l'histoire de la danse.

 

Au troisième acte, le château festoie à nouveau et, en vue de son mariage, on présente à Siegfried des princesses. Arrive un invité imprévu, accompagné de sa fille Odile qui est le

« sosie noir » d'Odette (une même interprète tenant les rôles d'Odette, le cygne blanc, et d'Odile, le cygne noir). Abusé, le prince danse avec Odile alors que, pendant ce temps, Odette la princesse-cygne tente sans succès d'attirer son attention. Rothbart le sorcier savoure son triomphe et sa fille exulte, enchaînant les fameux trente-deux fouettés (la variation dite « du cygne noir »).

 

Le quatrième et dernier acte montre Odette et les cygnes en proie au désespoir, et, lorsque le prince arrive, il réaffirme avec ferveur son amour au cygne blanc. Mais Rothbart survient à son tour : la version heureuse du ballet, que d'aucuns considèrent en contradiction avec le sens de la partition de Tchaïkovski, voit le prince triompher du magicien ; dans l'autre version, le tumulte des flots emporte Siegfried, et la princesse-cygne meurt de chagrin.

 

 

Qu'en ont pensé  spectateurs ?

 

6/7 ans : j'ai aimé la musique, la danse, les costumes et la fin. 

 

6/7 ans : j'ai trouvé que les gestes étaient très beaux, j'ai préféré ce spectacle à

celui de la Bayadère qui pourtant était aussi magnifique. 

 

10 /11ans : les danseurs et les danseuses étaient en coordination, les décors magnifiques,      l'orchestre parfait. Ce spectacle était extraordinaire... j'ai adoré ! 

 

14/15 ans : les danseurs font des grands mouvements gracieux, utilisent tout l'espace et la musique superbe. 

 

Adulte : c'était mon premier spectacle de danse classique, représentation superbe,

orchestre parfait, transport et organisation impeccables. Merci beaucoup. 

 

 

Le groupe

 

 

Quelques images du spectacle...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • Instagram Clean
  • YouTube Clean

© 2019 Copie et Reproduction protégée

Association Artistique de Vernouillet